Histoire

Dans ce décor privilégié, le Château de Crémat a été le lieu de résidence de personnages atypiques et prestigieux qui en font aujourd’hui une propriété unique en son genre.

  • photo époque Château de Crémat

    La construction du château remonte à 1906, lorsqu’Antoine Mari, marchand de vin niçois, fait construire le château sur la terre de ses ancêtres “Li Plana di Mari”. Il fait renaître le vignoble après les ravages causés par le phylloxera.

  • IMG_8493

    Dans les années folles, c’est la fantasque Irène Bretz, richissime actionnaire d’une grande compagnie américaine de chemin de fer et déjà propriétaire du mythique Palace Negresco qui reprend en 1923 la tête du Château.

    Elle entreprend des travaux d’aménagements sous la direction du cabinet d’architecture Dalmas, qui œuvre à la construction du Carlton à Cannes. Du Negresco au Château, elle reçoit tout ce que la Côte d’Azur compte de célébrités, dont une certaine Coco Chanel. On raconte que celle-ci se serait inspirée des initiales du château de Crémat, deux C entrelacés, pour créer le sigle de sa prestigieuse maison de couture…

  • France, Alpes Maritimes (06), Nice, AOC Bellet, Domaine de Vin Toasc, verre de vin blanc

    Dès 1941, le nouveau propriétaire Pierre Tomé, s’attèle à inscrire le précieux et atypique terroir de Bellet au sein d’un club fermé et exigeant des Appellation d’Origine Contrôlé. Fondateur de l’Appellation Bellet et président du Syndicat des Vignerons, cet homme à forte personnalité marque de son empreinte le début d’une aventure quotidienne liée au terroir.

  • IMG_1518

    Le Château quelque peu délaissé devient,  en 1995, la propriété d’un publicitaire niçois, Jean-Pierre Pisoni ; destiné à accueillir séminaires, rencontres, congres et réceptions de prestige le château fait depuis l’objet d’une luxueuse rénovation. Tout en perpétuant la renommée vinicole du lieu M Pisoni maintient la devise de la maison « nous ne voulons pas être les plus grands, nous voulons être les meilleurs »

    Début du XXIème siècle, Cornelis Kamerbeek modernise la cave en y apportant des avancées technologiques pour élaborer des vins plus complexes et riches d’arômes. En 2014, il mène le vignoble dans sa conversion en agriculture biologique.

    L’année 2017 marque l’arrivée de nouveaux propriétaires qui se donnent pour mission de dynamiser le château au-delà des frontières Niçoises. Il prend en charge la rénovation des façades aux couleurs niçoises, agrandissement des salles de réception, création de nouveaux caveaux de dégustation et rénovation des intérieurs avec la création d’une suite dédiée à Coco Chanel.